Mail : chemins-st-michel@wanadoo.fr. Tél. : 02 31 24 11 76. Adresse postale : 3, rue d'Yverdon, 14210 Evrecy Contact  E-Mail Contact English version version francaise

Homeeuropean network > Cammini di san Michele (Italie)

Itinéraire culturel du Conseil de l´Europe
Conseil de l´Europe

Le Mont-Saint-Michel-au-Péril-de-la-Mer
La Sacra di San Michele, à mi-chemin
Le Monte Gargano
Actes du colloque de Bari / Monte Sant’Angelo, 2006
Inauguration de la première étape sur le cammino di san Michele
Départ des pèlerins sur le chemin des Muletiers le 21 mai 2011
Chemin des Muletiers

Cammini di san Michele (Italie)

Les sources légendaires racontent comment « l’Archange s’est choisi entre tous trois lieux particuliers dans les régions occidentales du monde pour les visiter lui et les siens, et les inonder de sa lumière : le premier au mont Gargan, déjà très connu du monde entier ; le deuxième près de l’océan, qu’on appelle “au péril de la mer” ; le troisième placé très exactement à mi-chemin, c’est le mont Pirchirianus »

Sur les pas du moine Bernard, le plus ancien pèlerin connu sur les Chemins de Saint-Michel qui a a suivi cette voie vers 867-868, il nous mène aujourd’hui à la découverte des grands sites michaéliques :
- la Sacra di San Michele (Piémont)
- le Castel Sant’Angelo à Rome
- Le Monte Sant’Angelo (Pouille)

consultez la rubrique consacrée aux sites michaéliques

les liens scientifiques

Une collaboration scientifique

Dans le cadre d’un partenariat avec les universités de Caen Basse-Normandie et Paris X-Nanterre, l’association travaille avec l’Université de Bari et l’université de Turin depuis de nombreuses années :

- pour l’échange de références et d’ouvrages scientifiques
- pour la réalisation d’expositions (à découvrir celle sur les 3 Monts)
- Pour la participation et la co-organisation de colloques sur le culte et les pèlerinages à saint Michel.

texte de ce souhait

C’est d’ailleurs, lors d’un de ces colloques en 2006 (le Culte et les sanctuaires de saint Michel en Europe médiévale, Bari et Monte Sant’Angelo, du 5 au 8 avril 2006) que différents partenaires ont souhaité unir leurs efforts pour faire de la voie qui relie le Mont-Saint-Michel, la Sacra di san Michele (Piémont) et le Monte Sant’Angelo (Monte Gargano) un axe culturel européen.

Depuis, l’association œuvre à la réalisation de ce souhait, avec des actions variées
Pour les marcheurs et pèlerins souhaitant relier ces grands sanctuaires, nous vous invitons à consulter notre rubrique sur le chemin

Cammini di san Michele dans la Région du Piémont


Association référente : Amici della Sacra di San Michele
consultez le site de cette association

Cette association fondée en 1986 s’est donnée comme objectif de valoriser et développer les liens historiques culturels, artistiques, religieux et sociaux entre le monument et son territoire.



- Des recherches historiques et patrimoniales


Plusieurs associations culturelles du Val de Susa et de Chambéry se sont mobilisées aux côté des Amici dellla Sacra di San Michele pour recenser les lieux de culte liés à saint Michel et au pèlerinage le long de ce chemin. Ce travail minutieux est publié dans un très bel ouvrage intitulé Il cammino di san Michele , édité en 2011 sous la direction de Maria Luisa Reviglio della Veneria, des Amici della Sacra di San Michele.

Plusieurs panneaux explicatifs ont également été installés par les Amici et leur partenaire comme à sant’Ambrogio di Torino ou à Susa.

Associations mobilisées :
- Amici dell’Arte e dell’Antiquariato
- Associazione Amici di Avigliana
- Associazione amici della fondazione Ordine Mauriziano
- Associazione AION
- Associazione Arte e Archelogia
- Associazione Il Ponte di Susa
- centro culturale vita e pace di Avigliana
- Fidapa Torino-Rivoli-Val Susa
- Societa Friulana di Archeologia Onlus Udine
- unione volontari culturali associati
- volontari di San Benedetto di Novalesa

  • Moblisation des clubs cyclistes italiens de la région à l’occasion du passage de Pierre-Marie Werlen, le 23 avril 2011. ce miquelot a relié à vélo le Mont-Saint-Michel, La Sacra di San Michele, Rome et le Monte Sant’Angelo (voir son témoignage)

Site Map  |   Legal mentions  |   Deontology